On dit de la mythique 2CV que ce n’est pas une voiture mais un « art de vivre » ! Pour en savoir plus nous sommes allés à la rencontre d’un grand collectionneur de « deuche » qui en a fait sa devise et fut longtemps Président du Club des 2 CV de l’Orléanais puis de l’Association des 2 CV Clubs de France, Joël Landeroin.

 

L’AVPCD : Joël, à quand remonte votre rencontre avec ce modèle, lancé il y a bientôt 70 ans ? Qu’est-ce qui vous a entraîné à posséder une 2 CV puis à en devenir un collectionneur ?

J L. : Quand j’ai eu mon permis en 1963 mon père, ne souhaitant pas que j’utilise la Ford Anglia familiale, m’a donné une 2 CV et, si j’ai ensuite eu beaucoup d’autres voitures plus sportives avec lesquelles j’ai pris part à des rallyes régionaux, courses de côte ou slaloms, j’ai toujours conservé au moins une « deuche ».

Combien en avez-vous actuellement ? En partagez vous le volant ?

A ce jour j’en ai quatre, toutes en état de rouler : une « collector » de 1959 l’une des premières « bleu glacier » (auparavant les 2 CV étaient uniquement grises), une 1986 « allégée » pour participer aux grands raids d’initiés, dotée d’un réservoir supplémentaire, d’un arceau, de sièges spéciaux… elle est allée jusqu’à Madagascar et dans bien d’autres pays lointains (Cap Nord, Maroc, Tunisie…) J’ai aussi une 2 CV 6 de 1977 entièrement restaurée qui est notre voiture d’usage courant et enfin une Acadiane de 1979 aménagée en  « mini camping car » (avec une tente en extension) et avec laquelle nous sommes tout récemment allés en Espagne et à la Mondiale 2 CV d’Ericeira (Portugal). Mon épouse conduit régulièrement tous ces modèles, en raids elle est même meilleure que moi sur le sable, mais je me rattrape sur les pistes !    

Vous lancez vous personnellement dans la restauration de ces voitures et échangez-vous beaucoup à ce sujet avec vos amis Deuchistes ?

Oui, j’ai un garage où je peux accueillir 6 voitures et avec 6 ou 8 copains nous nous réunissons tous les mardis ; on fait de la mécanique ou d’autres travaux sur nos 2 CV, les miennes ou les leurs.

Quels conseils donneriez-vous à un nouveau candidat à la collection d’une « 2 pattes » (comme la nomment beaucoup de vos amis ?)

Un nouveau collectionneur doit d’abord réaliser que la 2 CV est mythique, qu’il faut l’aimer, la comprendre, et l’apprendre avec des copains qui la connaissent bien et pourront donner des conseils et astuces pour sa restauration et son usage. La 2 Cv est facile à réparer et il ne faut pas hésiter à se munir de manuels pour se documenter.  

Parmi les 2 CV quelle est la version qui a votre préférence ?

Honnêtement je ne peux répondre à cette question ! Je les aime toutes, mais j’aurai peut-être une attirance pour les toutes premières (Type A) ou une Charleston ?  

Combien y-a-t’il en France de clubs réunissant des fans de la 2 CV : quand a été crée le premier ?

Tous clubs 2 CV (et ses dérivés) confondus, il doit y avoir quelque 180 clubs « deuchistes » recensés en France. Le premier club Français, » Le Club des 2 CV de l’Orléanais », a été créé en 1952 soit 4 ans seulement après la sortie de ce modèle pas encore « collector ». Une poignée d’amis ont eu l’idée de lancer, entre autres activités autour de cette voiture, un rallye de voitures populaires. Ils ont réuni des possesseurs de 2 CV dans tout le Loiret pour créer ce club et lancer le « Orléans-le Mont Dore- Orléans », une épreuve non stop ! J’adhère à ce club depuis 50 ans.

Beaucoup de ces clubs sont fédérés par « L’Association des 2 CV Clubs de France » (que vous avez un temps présidé) : combien de clubs sont réunis sous sa bannière, quel est son rôle et ses actions ?      

Effectivement, L’Association créée en 1989 (et dont le siège est à Orléans) regroupe actuellement plus de 125 clubs réunissant au total environ 4 500 membres. Je l’ai présidé de 2 004 à 2 011. L’A2CF est l’interface entre ses membres et : L’Amicale Citroën et DS France (membre de L’Aventure Peugeot Citroën DS), L’Amicale Citroën et DS Internationale, le constructeur, Citroën Héritage et la FFVE. L’A2CF soutient l’organisation des Rencontres Nationales des 2 CV Clubs qui en 2 017 ont réuni dans le Gard 2 100 véhicules. Elle aura lieu en 2018 dans le Doubs. L’Association s’implique aussi, en liaison avec les pays organisateurs, dans les Rencontres Mondiales 2 CV (biannuelles) ; la première a eu lieu en Finlande en 1975, l’édition 2017 s’est déroulée au Portugal (elle est relatée dans ce bulletin) la prochaine sera en 2019 en Croatie à 30 km de Zagreb. L’A2CF apporte à ses clubs fédérés un soutien documentaire et des conseils dans beaucoup de domaines ainsi qu’éventuellement une aide financière sous différentes formes. Par le biais de L’Amicale Citroën et DS France, l’Association est présente dans différents salons de voitures anciennes, s’appliquant à soutenir le (ou les) club(s) retenus pour participer à chacune de ces manifestations.

Vous êtes aussi Vice Président de l’Amicale Citroën et DS France collectionnez vous d’autres modèles que votre voiture fétiche ?  

Non, j’ai pensé (sans suite) à la traction mais je reste mobilisé par la grande famille des 2 CV regroupant toutes ses versions, mais aussi les Dyane, Ami 6 ou 8 ou Méhari.  

Merci Joël, nous vous souhaitons encore plus d’adhérents et beaucoup d’escapades en 2 CV !

 

Portrait

Joël Landeroin est né dans l’Orléanais, trois ans avant que naisse la 2 CV qu’il a toujours pratiqué depuis qu’il conduit. En 1958 il suit ses parents en Algérie où son père est muté pour participer au maintien de l’ordre. Trois ans plus tard Joël retrouve les bords de Loire et y reçoit une formation de technique industrielle. C’est d’abord à Paris qu’il exerce un premier job dans l’informatique. En 1966 il entre dans la multi nationale IBM qui en 1967 le mute à Orléans où il poursuit une carrière évolutive : petite récréation à cette époque il fait, pour le personnel de la firme, des conférences sur … « la 2 CV et les raids internationaux réalisés avec cette dernière » ! Il est depuis 1967 membre du « Club des 2 CV de l’Orléanais, et lorsqu’il prend sa retraite en 2005 il amplifie sa passion et son dévouement au sein du mouvement Deuchistes. Marié, il est père de 2 filles elles-mêmes « tombées dans la deuche » !

 Joël déclare la « 2 CV c’est un mythe », « ce n’est pas une voiture mais un art de vivre », « il ya eu une 2 CV dans toutes les familles» : plein d’humour il ajoute «tu ouvres ta porte, tu n’es pas sûr de la refermer : tu ouvres ta fenêtre, elle te tombe sur le bras : mais les gens aiment ça », « rien n’arrête une 2 CV, pas même ses freins » !       

Site Internet de L’A2CF : www.asso2cvclubsfrance.org