Dans le cadre de la commémoration de la Grande Guerre, l’IDHES-Evry (Université d’Evry-Val d’Essonne – CNRS) en partenariat avec le Centre d’archives de Terre Blanche et Archéovision (CNRS), a produit une modélisation de l’Usine Citroën du quai de Javel entre 1915 et 1918.

Une opération complexe qui s’est d’abord intéressée à l’usine d’engrenages du quai de Grenelle, (image 1 modélisation), à l’usine Mors de la rue du Théâtre qui fabriqua les premiers obus (image 2 modélisation), enfin et surtout, à la construction et à l’évolution de l’usine d’obus du quai de Javel (image 3 modélisation).

Avant d’être une modélisation 3D, une telle opération est avant tout une affaire d’archives…

Il s’agit de comptes-rendus de direction et de conseils d’administration, de rapports et d’ouvrages, mais aussi des plans cadastraux et de permis de construire, d’iconographies, de photographies et même des films qui tous témoignent de la construction de l’usine et de son exceptionnelle activité.

La modélisation réalisée a servi de support pour réaliser un documentaire intitulé Usines en guerre : Citroën 1914 – 1918.

Celui-ci présente dans une première partie le contexte de la Grande Guerre et la mobilisation d’André Citroën pour faire de ses usines des « Usines en guerre ».  Dans une deuxième partie, le documentaire montre la naissance de l’Usine du quai de Javel et l’évolution des constructions de 1915 à 1918. La dernière partie est consacrée quant à elle à la fabrication des obus.